Trepalium est une série d’anticipation française et diffusée par Arte en février 2016.

On y découvre un futur dystopique dans lequel 80 % de la population est au chômage. Dans ce monde, seuls les actifs les plus performants ont le droit de vivre en ville, les autres sont expulsés dans la zone. Un mur gigantesque, sécurisé et infranchissable sépare ces deux univers.

Les zonards vivent dans la plus grande misère et s’entassent aux portes de la ville, avec pour seul espoir d’être les heureux gagnants de la loterie annuelle qui offre à l’un d’entre eux la chance d’obtenir un emploi.

En attendant les rares distributions d’eau potable, chacun se débrouille pour survivre dans un univers violent où la drogue est souvent le seul moyen d’oublier ses maux.

De l’autre côté du mur, les actifs évoluent dans un monde rationalisé à l’extrême et dominé par l’ultra-libéralisme. Le travail et l’économie régissent l’ensemble de la société, au point que la ville-même porte le nom de sa principale et, semble-t-il, unique entreprise : Aquaville, un centre de dépollution de l’eau.

La moindre défaillance, traquée grâce à l’assistance de la technologie et des écrans omniprésents, peut conduire à l’expulsion. Cette menace incessante pèse sur les épaules de chacun, depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Dans ce monde, en effet, que faire des personnes âgées qui deviennent improductives ? Des enfants différents qui peinent à se soumettre à l’exigence d’un système scolaire sélectif ?

L’attachement et l’amour, pourtant au cœur de notre humanité, deviennent des faiblesses indésirables.

Suite à une négociation avec des zonards terroristes, la Première Ministre annonce la création de 10 000 emplois solidaires. Des zonards sont sélectionnés pour venir travailler chaque jour à Aquaville au domicile d’un actif qui leur a été attribué. C’est ainsi que Ruben Garcia, ingénieur ambitieux par nécessité plus que par nature, accueille la zonarde Izia qui se trouve être le sosie de sa femme.

Izia a un fils adolescent et voit dans cet emploi l’occasion de gagner de l’argent afin de fuir « dans le sud ».

Ruben, quant à lui, vit un mariage houleux avec sa femme Thaïs qui disparaît du jour au lendemain après avoir été impliquée malgré elle dans une affaire d’espionnage orchestrée par les terroristes. Afin d’obtenir une promotion qui lui permettra d’offrir la meilleure des écoles à sa fille Maël, menacée d’expulsion car mutique, Ruben doit donner l’illusion d’une vie familiale épanouie et heureuse. Il demande alors à sa solidaire, Izia, de se faire passer pour son épouse.

Très vite, l’arrivée des zonards fissure ce monde construit sur des secrets et des certitudes insensées.

Mathieu et Samuel

Auteur Mathieu et Samuel

Nous sommes un couple gay, fusionnel, uni par l’amour, par notre goût pour la culture et par nos indignations communes. Libertaires et écologistes, nous sommes attachés à défendre un monde plus juste, plus humain et plus respectueux du vivant. Notre nouveau défi : devenir digital nomads et parcourir les routes d’Europe en van aménagé !

Tous les articles de Mathieu et Samuel

Laisse un commentaire