Lorsque nous annonçons que nous venons du Limousin, cela fait parfois sourire. La région souffre encore d’une image péjorative. Pour certains, elle apparaît comme un désert rural reculé, en plein cœur de la diagonale du vide. D’ailleurs, quand un travailleur perd son emploi, ne dit-on pas qu’il a été « limogé » ? Et pourtant, il y a tant à y faire et à y voir ! Le Limousin a principalement misé sur un tourisme vert, profitant de ces nombreuses vallées et forêts. La nature y est foisonnante et se prête à l’émerveillement. Mais elle séduira également les amateurs d’histoire et de culture. Nous avons d’ailleurs profité d’un week-end de tournée familiale pour redécouvrir les thermes de Cassinomagus. Au cours de nos voyages, nous avons souvent visité des thermes antiques, mais ce site archéologique mérite vraiment qu’on s’y arrête. Grâce à un important travail de muséographie, l’équipe a su sublimer le lieu pour proposer aux visiteurs une véritable plongée dans la Gaule romaine.

Thermes de Cassinomagus

Les Thermes de Cassinomagus s’étendent sur 1,5ha.

Découvrir la Charente limousine

Voisine du Périgord et du Limousin, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Limoges, la région de Confolens a le charme du sud-ouest. Les paysages et les villages sont splendides. La gentillesse et la générosité des locaux sont aussi frappantes. Ils engagent facilement la discussion et sont toujours heureux de vous inviter à déguster un verre de pineau, qu’ils ont fait maison bien entendu ! Là-bas, la convivialité a du sens.

Perdez-vous sur les routes communales, sinueuses et étroites, qui traversent les forêts et longent les rivières. Arrêtez-vous quelques instants dans les très beaux villages de la région. Nous vous recommandons particulièrement de faire un tour à Manot et à Lesterps.

Vous pourrez aussi visiter le château de Rochechouart qui abrite un musée d’art contemporain.

Et ne manquez pas de vous rendre aux thermes de la cité antique Cassinomagus, sur la commune de Chassenon. Si vous venez en van, vous pourrez d’ailleurs dormir à côté du musée sur un grand parking gratuit et ombragé, en lisière de forêt. Des tables de pique-nique et des poubelles sont mises à la disposition des visiteurs.

Cassinomagus, ce n’est pas que des thermes

Nous n’étions pas revenus à Cassinomagus depuis de nombreuses années. À l’époque, déjà, nous avions été époustouflés par la taille des thermes, environ 1,5 ha, mais aussi par le travail de restauration et de conservation du site archéologique. Les fours sont notamment particulièrement impressionnants.

Fours des thermes de Cassinomagus

La salle des fours est particulièrement impressionnante.

Il s’agit d’un complexe thermal complet : latrines, palestre, caldarium, tepidarium, frigidarium et piscine. L’édifice est majestueux et la hauteur des murs suggère encore la magnificence du lieu.

Un peu plus loin, le visiteur peut faire le tour d’un impressionnant podium sur lequel se trouvait autrefois un temple dédié au dieu Mars. La cité antique abritait également un théâtre et un aqueduc.

Le chantier de fouilles, que le visiteur peut apercevoir, laisse présager que le site archéologique n’a pas fini de dévoiler ses merveilles aux visiteurs.

Une muséographie soignée qui rend le site archéologique vivant

Il faut vraiment saluer les efforts réalisés par l’équipe du site archéologique pour offrir une visite exceptionnelle au public.

Une muséographie moderne, accessible et pédagogique

Le petit musée, situé à côté de la billetterie, marque le point de départ de la visite. L’espace est lumineux grâce à des baies vitrées qui donnent sur le site. Les textes sont courts et accessibles à un large public. On n’y trouvera que les informations essentielles qui sont illustrées par des dessins, des maquettes et une vidéo. Ce musée est un espace chaleureux, moderne et très pédagogique.

Les chiens tenus en laisse sont autorisés dans le musée…


… et sur le site archéologique.

De même, si pour vous d’habitude les sites archéologiques ne sont que des tas de pierres et de ruines, vous apprécierez certainement Cassinomagus ! L’équipe du site a en effet eu l’idée de placer de grandes affiches à l’entrée des principales salles des thermes. Vous y découvrirez une reconstitution visuelle du lieu. Cela vous aidera certainement à vous projeter dans le passé et à apprécier davantage ce que vous avez devant les yeux.

Des activités familiales et immersives

On sent partout une véritable volonté d’immerger le visiteur dans l’antiquité en lui proposant d’apprendre en se distrayant. Et cela fonctionne ! Même les adultes se prêtent volontiers au jeu et redeviennent avec plaisir des enfants.

Ainsi, vous pouvez choisir de visiter le site en revêtant des costumes romains. Voilà une bonne manière de faire rêver les enfants, mais aussi leurs parents !

Une famille de visiteurs habillés en Romains…

De même, tout au long de la visite, le site propose aux visiteurs diverses activités. Par exemple, vous pourrez découvrir des jeux romains, dont les fameux latroncules, et vous amuser en famille ou avec des amis. Jeux d’adresse ou de stratégie, il y en a pour tous les goûts !

Dans le jardin de Pline, vous pourrez découvrir de nombreuses espèces de végétaux qui étaient utilisées par les Romains à des fins médicinales, alimentaires ou utilitaires. Vous solliciterez ensuite vos compétences olfactives en tentant d’identifier ces plantes à l’aveugle.

Jardin de Cassinomagus

Pour trouver les bonnes réponses, il faut avoir du nez…

Les enfants pourront aussi se rêver archéologues. Des bacs ont en effet été aménagés pour leur permettre de fouiller eux aussi et de découvrir des objets enfouis.

On en parle dans les commentaires ?

Quels sont vos sites archéologiques préférés en France ? Quels sont les musées qui vous ont le plus marqués ?

Abonne-toi à la

NEWSLETTER

Mathieu et Samuel

Auteur Mathieu et Samuel

Nous sommes un couple gay, fusionnel, uni par l’amour, par notre goût pour la culture et par nos indignations communes. Libertaires et écologistes, nous sommes attachés à défendre un monde plus juste, plus humain et plus respectueux du vivant. Notre nouveau défi : devenir digital nomads et parcourir les routes d’Europe en van aménagé !

Tous les articles de Mathieu et Samuel

Rejoins la discussion Un commentaire

Laisse un commentaire