Après bien des tentatives infructueuses pour créer un potager, et sous l’impulsion de nos amis Morgane et Camille, Samuel a décidé de se lancer dans la permaculture. Petite visite du petit potager de la petite maison dans le petit village…

Installation du potager

Le jardin n’est pas encore terminé mais cela prend forme. Il se situe à l’emplacement de l’ancienne terrasse. Exposé principalement au sud-ouest, il profite du soleil presque toute la journée car nous avons coupé l’épaisse haie de thuyas.

Samuel a fabriqué  des bacs hors sol avec des matériaux de récupération. Au fur et à mesure, il met en place des allées de cailloux blancs par-dessus un géotextile.

Origine des semences

Cette année, à part les fraises, nous n’avons acheté aucun plant. Samuel a choisi de réaliser lui-même ses semis pour éviter le plus possible les plantes hybrides. Il a ainsi pu utiliser son petit conservatoire personnel de graines et a complété en commandant des semences à l’association Kokopelli et à la ferme Sainte-Marthe.

Les premières courgettes, tant attendues, commencent à pointer le bout de leur nez…

Pendant ce temps, les tomates font les timides et se laissent encore un peu désirer…

Des bacs hors sol en permaculture

Chaque bac a été conçu en lasagnes : un carton sans impression, une couche de bois broyé, une couche de végétaux verts (tonte d’herbe), une couche de compost, une nouvelle couche de bois, puis de végétaux puis de compost.

Ainsi l’humidité est conservée et la micro-faune peut s’installer et faire son œuvre dans un environnement favorable.

Les herbes indésirables et les pieds qui ne donnent plus de fruits ou de légumes sont arrachés et laissés sur place. Ils se décomposent et nourrissent ainsi la terre pour l’année suivante.

Abonnez-vous à la

NEWSLETTER

Mathieu et Samuel

Auteur Mathieu et Samuel

Nous sommes un couple gay, fusionnel, uni par l’amour, par notre goût pour la culture et par nos indignations communes. Libertaires et écologistes, nous sommes attachés à défendre un monde plus juste, plus humain et plus respectueux du vivant. Notre nouveau défi : devenir digital nomads et parcourir les routes d’Europe en van aménagé !

Tous les articles de Mathieu et Samuel

Laissez un commentaire