Il y a des rêves simples à réaliser. Cela fait des années que nous sommes comme des gosses dès que nous croisons des vans aménagés sur la route. Nous les aimons tous, même si bien sûr les T1, T2 et T3 de Volkswagen ont un look vintage irrésistible. Alors, le week-end dernier, nous l’avons enfin fait ! Nous avons loué un van T5 California

Après notre mariage, nous avons d’abord pensé faire un formidable voyage de noces en Argentine. Puis, nous nous sommes ravisés et nous sommes redescendus sur Terre. Difficile en effet de partir plusieurs semaines en laissant Fermín ! L’idée a donc fait peu à peu son chemin… Et si notre cadeau de mariage était un van aménagé ?

Cela sonne comme une promesse de multiples road trips.

Nous voulions d’abord faire un essai pour savoir si ce type de vacances nous plairait. Nous devions passer un week-end en Bretagne à bord d’un T4 mais malheureusement Fermín est tombé malade. Son état nécessitait une opération et une longue immobilisation de plusieurs mois. Adieu la Bretagne… Puisque Fermín ne pouvait aller au van, le van devrait venir à Fermín.

Nous avons donc changé nos plans et trouvé un T5  que nous avons testé chez nous ! C’était peu exotique mais suffisant pour nous faire un avis et nous rassurer.

Les plateformes de location

Il existe plusieurs agences de location qui proposent les différents modèles de vans et fourgons aménagés. Les tarifs sont cependant assez élevés.

Nous avons finalement trouvé notre bonheur sur une plateforme de location entre particuliers. Nous en avons essayé deux : Yescapa et Wikicampers.

Les deux sites web ont un fonctionnement assez similaire. Vous pouvez chercher un véhicule en le géolocalisant sur une carte. Des filtres permettent de sélectionner les équipements souhaités.

Vous devez scanner et envoyer au site votre permis de conduire. Le paiement s’effectue au moment de la réservation. Vous pouvez cependant souscrire une assurance annulation si vous le souhaitez.

Wikicampers offre la possibilité de prendre le véhicule l’après-midi et de le rendre un matin. Cette option est intéressante et nous a permis de réduire un peu le coût de la location.

Les équipements du Transporter California T5

Nous avons donc récupéré le van à environ 70 km de chez nous. Le propriétaire, très sympathique, nous a accueilli chaleureusement. Nous avons ensuite fait ensemble un état des lieux au cours duquel il nous a montré les différents équipements du véhicule.

T5 California équipementNous avons immédiatement été séduits par le design épuré du California T5 et son aménagement optimisé. Les rangements sont nombreux. On trouve une table, deux coffres, trois placards, une penderie, un petit frigidaire, une plaque de cuisson à gaz et un petit évier. Les sièges avant sont pivotants et ceux de l’arrière sont posés sur des rails. On peut donc les déplacer aisément.

Penderie et réfrigérateur du T5 California.

Le toit ouvrant permet de déployer une tente qui offre un couchage supplémentaire pour deux personnes.

Toutes les vitres sont équipées de stores occultants. La lumière du jour ne nous a pas réveillés. Pourtant, depuis que nous vivons à la campagne, loin des éclairages publics, nous y sommes particulièrement sensibles.

On se sent vraiment bien dans ce van. Il y a beaucoup d’espace. Soyons honnêtes toutefois, ce n’est pas une suite de palace. Si vous voyagez à deux, vous aurez peu d’intimité. Cela conviendra donc certainement davantage aux couples fusionnels comme le nôtre. Par exemple, nous ne nous verrions pas partir en van avec des amis. Nous aurions trop peur de voir apparaître des tensions liées à la promiscuité.

Conduire un van

Parmi les points qu’il nous fallait tester, il y avait la conduite. Cela peut sembler bête mais nous n’avons pas l’habitude de conduire des véhicules aussi imposants.

Même si les vans Transporter 5 California sont majoritairement équipés de moteurs diesel, le véhicule est nerveux dès le démarrage.

Le gabarit est tout de même impressionnant mais on s’y fait vite. On se sent rapidement à l’aise au volant de ce van équipé de la direction assistée. Se garer et affronter les rues étroites demandent en revanche certainement un peu d’habitude. Rien de rédhibitoire à ce niveau-là donc.

On ne vous cachera pas cependant qu’au volant de notre véhicule de location, nous étions un peu stressés. Nous craignions terriblement de l’abîmer… Une rayure est si vite arrivée ! Il nous a semblé évident que nous nous sentirions plus confiants si le van avait été à nous.

Dormir dans un van

Nous nous interrogions beaucoup sur le confort du lit. Il nous semble important de pouvoir bien dormir en vacances, surtout lorsqu’on doit souvent rouler.

Là encore, nous n’avons pas été déçus.

Craignant le froid de la Toussaint, nous avions acheté une couverture polaire. Nous ne l’avons cependant pas gardé toute la nuit car le van est bien isolé et la couette nous suffisait. Il faut savoir que le van T5 California est en plus équipé d’un chauffage stationnaire, qui fonctionne donc même quand le véhicule est à l’arrêt.

Le matelas d’origine est assez confortable mais nous avons quand même eu un peu mal au dos. Nous en avons conclu qu’il faudrait investir pour en acheter un autre de meilleure qualité.

Réveil auprès de Fermín après une nuit en van.

Le lit est très spacieux mais une fois déplié il ne restait plus assez de place pour que Fermín dorme sur le sol. Nous l’avons donc autorisé à se coucher sur le matelas à nos pieds. Imaginez son plaisir ! Il n’a d’ailleurs pas caché sa joie et nous avons eu le droit à un débarbouillage avant de pouvoir dormir !

Moment de complicité entre un maître et son chien…

Et si finalement le T4 nous convenait davantage ?

Le van T5 California est véritablement très agréable. Cependant, son aspect est un peu trop tape-à-l’œil pour nous et son prix reste encore très élevé. Comptez entre 30 et 40 000 € pour un véhicule d’occasion. Hors budget pour nous donc.

D’ailleurs, nous ne sommes visiblement pas les seuls à vénérer les vans Transporters car leur prix flambe depuis quelques années et on en voit de plus en plus sur les routes. Ils viennent évidemment d’Allemagne mais aussi du Brésil. Rares, ils s’arrachent à prix d’or après avoir été restaurés par des garages ou des particuliers.

Il faut cependant se méfier des véhicules en provenance d’Allemagne car là-bas les routes sont abondamment salées l’hiver. Il en résulte que les châssis souffrent très souvent de corrosion perforante.

Les modèles anciens T1, T2 et le T3 dit « popo » présentent l’inconvénient d’être sensibles. Il faut donc avoir un minimum de connaissances en mécanique si on ne veut pas risquer de rester en rade sur le bord de la route.

Les équipements et l’aménagement sont assez similaires depuis le T3. Même si Westfalia ne s’occupe plus de l’aménagement des modèles récents de Volkswagen, la marque allemande a conservé la même organisation tout en modernisant les matières et les couleurs.

Nous nous intéressons donc au T4 qui est plus moderne et offre davantage de sécurité. D’après nos recherches, le meilleur modèle serait le 2.5 TDi 102 cv. Nous voici donc lancés à la recherche du Graal ! Si vous entendez parler d’une affaire, pensez à nous !

Nous envisageons également une autre solution : acheter un Renault Trafic L2H1 ou une caravelle Volkswagen T4 et l’aménager nous-mêmes. Nous nous renseignons actuellement parce que cette aventure, qui pourrait être très excitante, nous fait tout de même un peu peur. D’autant plus qu’il nous faudra après obtenir une homologation VASP.

Vous avez des bons plans pour trouver un van en bon état et à un prix raisonnable ? Vous avez des conseils pour aménager soi-même son van ? Partagez votre expérience avec nous en laissant un commentaire…

Si vous avez aimé cet article, épinglez-le.

Visuel Pinterest test T5 California

Mathieu et Samuel

Auteur Mathieu et Samuel

Nous sommes un couple gay, fusionnel, uni par l’amour, par notre goût pour la culture et par nos indignations communes. Libertaires et écologistes, nous sommes attachés à défendre un monde plus juste, plus humain et plus respectueux du vivant. Notre nouveau défi : devenir digital nomads et parcourir les routes d’Europe en van aménagé !

Tous les articles de Mathieu et Samuel

Laisse un commentaire