Qu’on se le dise, toute combustion impacte potentiellement l’environnement. Il est donc recommandé d’aérer son habitation lorsqu’on a fait brûler des bougies ou de l’encens.

Toutefois, les bougies en cire naturelle ont une toxicité infime par rapport à celles qu’on trouve majoritairement dans le commerce et qui sont conçues à base de paraffine, un produit pétrochimique. Ces bougies industrielles sont cancérigènes car, en se consumant, elles dégagent notamment du benzène et du formaldéhyde.

Les bougies en cire d’abeille ont en outre l’avantage de se consumer plus lentement et d’avoir naturellement une odeur agréable.

Matériel

  • cire d’abeille en pépites
  • 2 pots en verre
  • 1 mèche en coton
  • 1 casserole
  • 2 crayons
  • 2 élastiques

Remplis un pot en verre avec des pépites de cire d’abeille.

Dispose ton pot en verre dans une casserole et fais fondre la cire au bain-marie.

Patience… Cela peut être long si tu as mis une grande quantité de cire.

L’autre pot en verre servira de bougeoir.

Place la mèche à l’intérieur. Pour la faire tenir, coince-la entre deux crayons attachés avec des élastiques et posés sur les bords du pot.

Quand la cire a fondu, verse-la dans le bougeoir et laisse-la refroidir.

Coupe la mèche, un centimètre suffit.

Il n’y a plus qu’à prévoir une soirée romantique !

On en parle dans les commentaires ?

Toi aussi, tu fais tes bougies toi-même ? Comment les fais-tu ? Qu'utilises-tu ?

Abonne-toi à la

NEWSLETTER

Mathieu et Samuel

Auteur Mathieu et Samuel

Nous sommes un couple gay, fusionnel, uni par l’amour, par notre goût pour la culture et par nos indignations communes. Libertaires et écologistes, nous sommes attachés à défendre un monde plus juste, plus humain et plus respectueux du vivant. Notre nouveau défi : devenir digital nomads et parcourir les routes d’Europe en van aménagé !

Tous les articles de Mathieu et Samuel

Laisse un commentaire