Elle était annoncée et elle est bien arrivée hier : la lluvia, la pluie ! On a beau savoir qu’elle fait partie du package, chaque fois elle atteint notre moral de voyageurs. Il n’y a pourtant pas de secret derrière la foisonnante végétation asturienne, cette terre est simplement humide.

En réalité, il n’a pas beaucoup plu. Les épais nuages gris ont surtout stationné au-dessus de nos têtes. Et ce n’est pas parti pour s’améliorer avant le milieu de la semaine prochaine ! Adieu playas…

Alors, l’angoisse est montée. Qu’allons-nous faire pendant une semaine ? Comment faire tout de même de ces vacances un moment agréable ? Il faut dire que nous voyageons avec notre chien, Fermín, qui souffre d’angoisses de séparation. Impossible donc de le laisser seul. Ajoutons qu’en Espagne, il est désormais interdit de laisser son animal dans une voiture. Les protecteurs des animaux y veillent et n’hésitent pas à appeler la police lorsqu’ils constatent une infraction. En l’occurrence, pour Fermín, la maltraitance serait plutôt de devoir le laisser au gîte, seul et attaché.

Alors, nous avons plongé dans nos bouquins. Les pages ont défilé. Et la fée Déprime a pointé le bout de son nez devant tant d’inactivité et l’absence de perspectives.

On a alors regretté de ne pas avoir un van. On aurait tracé la route, libres. On a creusé l’idée, fait des recherches, constaté que c’était réalisable, pas du tout déconnant au niveau budget… Bref, une alternative possible au voyage de noces qui s’annonce lui aussi foireux en ce qui concerne la garde du toutou d’amour. Vous en pensez quoi de cette idée ? Nous voyez-vous en mode roadtrip de l’extrême ?

A midi, on décide de sortir de notre tanière et nous parcourons à pied le petit kilomètre qui sépare le gîte de la calle Rámon del Valle où on trouve la plupart des restaurants.

L’ambiance dans la ville et au restaurant est morose. Les rues sont désertes et le silence règne. On a connu des jours plus festifs et joyeux à Arriondas ! Peut-être les gens s’économisent-ils avant les festivités prévues en fin de semaine ?

Les minutes de l’après-midi s’égrènent à nouveau lentement.

Le soir venu, on cherche sur le web « que faire avec un chien en Asturies ? ». Une randonnée semble plutôt sympa. On bascule en mode images et repère la photographie d’un couple de trentenaires aux bouilles sympathiques. On clique, sésame ouvre-toi, et se retrouve dans la caverne d’Ali Baba : des asturiens qui parcourent leur province dans tous les sens et sortent des sentiers battus pour touristes. Voilà ce qu’il nous faut ! On passe en revue tout le blog et on y pioche plein d’idées ! Revigorés, on ouvre le sidra, le yaourt grec accompagné de miel et on se lance dans une partie de Questions de merde, un jeu de merde avec des règles de merde.

Il est très tard, la nuit est tombée depuis longtemps. Nous pouvons enfin aller nous coucher, rassurés et sereins. Demain, de nouvelles découvertes nous attendent.

Mathieu & Samuel

Auteur Mathieu & Samuel

Nous sommes un couple gay, fusionnel, uni par l’amour, par notre goût pour la culture et par nos indignations communes. Libertaires et écologistes, nous sommes attachés à défendre un monde plus juste, plus humain et plus respectueux du vivant. Notre nouveau défi : devenir digital nomads et parcourir les routes d’Europe en van aménagé !

Tous les articles de Mathieu & Samuel

Laisse un commentaire