Pinterest Aménagement Trafic L2H1Vous avez décidé de vous offrir un van ou un fourgon pour l’aménager vous-même ou confier cette tâche à un professionnel ? C’est un beau projet ! Quand vous aurez choisi le modèle du véhicule, il faudra penser à son aménagement. Ne vous précipitez pas et prenez le temps de réfléchir à vos besoins. En effet, les choix d’aménagement sont personnels. Votre van aménagé doit être adapté à votre usage : où irez-vous avec votre véhicule ? combien de personnes l’occuperont ? quelles sont vos activités habituelles ? De ces questions découleront des choix d’aménagement différents. Disposition du mobilier et des rangements, type de lit, fenêtres, éclairage, chauffage, eau, électricité… Tout doit être pensé et optimisé pour que votre van aménagé devienne votre cocon douillet ! Nous sommes passés par là récemment alors nous avons décidé de vous donner un coup de main en vous présentant nos choix d’aménagement pour notre Trafic L2H1.

1. Comment disposer l’aménagement dans son van ?

Vous trouverez principalement deux manières de disposer le mobilier. Cela n’empêche pas ensuite de personnaliser le type de rangements. Certains auront besoin d’une grande penderie, d’autres privilégieront un grand coffre pour loger leurs équipements sportifs, d’autres encore auront besoin de place pour leurs équipements de cuisine…

Les meubles à l’avant, derrière les sièges de la cabine

Aménagement de notre Renault Trafic L2h1

Le coin cuisine et la penderie sont à l’avant.

Ce type d’aménagement présente l’avantage de laisser un grand espace à l’arrière du van pour le coin de vie. Ce sera d’autant plus vrai si, comme nous, vous choisissez de mettre des banquettes latérales plutôt que des sièges passagers classiques. Mais si vous prévoyez de voyager avec des amis ou des enfants, cette solution ne sera pas possible.

L’inconvénient est que vous ne pourrez pas accéder directement à l’arrière du véhicule depuis la cabine. Il vous faudra obligatoirement sortir et faire le tour.

Les meubles sur le côté

Nous avons pu tester cette configuration lorsque nous avons essayé le California T5 de Volkswagen. Cela permet d’avoir des sièges pivotants à l’avant du véhicule. On gagne aussi de l’espace dans la longueur.

En revanche, avec cette disposition, le lit est moins large même si cela reste tout à fait confortable.

Van aménagé

Le choix des couleurs vous aidera à personnaliser votre aménagement. Le vert a été la couleur de notre blog, puis de notre mariage et c’est tout naturellement qu’on le retrouve dans notre van…

2. En aménageant votre van, pensez à l’eau !

L’eau est indispensable. On prend d’ailleurs conscience que nous la gaspillons beaucoup dans notre vie sédentaire.

Pour être autonomes à deux pendant 2 jours, il vous faudra au moins un réservoir de 80L. Et cela prend de la place dans votre aménagement ! Le plus pratique est généralement de le loger dans un coffre accessible facilement.

En ce qui nous concerne, nous avons décidé d’ajouter un second réservoir de 40L. Il sert uniquement pour la douche qui se situe à l’arrière du van. Comme nous n’avons pas de chauffe-eau, nous pouvons éventuellement faire chauffer de l’eau et la verser dans ce réservoir indépendant. Mais d’autres solutions existent, comme la douche solaire par exemple !

3. La lumière aussi s’aménage !

Renault Trafic L2H1 aménagé

Nous avons fait poser une fenêtre sur la porte latérale.

Si vous choisissez de faire aménager votre van, sachez que la pose de fenêtres peut s’avérer coûteuse.

Nous avons donc choisi de ne poser qu’une seule fenêtre latérale. Cela présente l’avantage de rendre notre van aménagé plus discret et cela permet une meilleure isolation du véhicule. Cependant, nous avons fait poser un lanterneau au-dessus de la table. Il n’a l’air de rien mais il amène tout de même une luminosité non négligeable.

Nous avons également des barrettes de leds équipées d’un variateur d’intensité. Elles sont très efficaces et consomment peu d’électricité.

4. L’électricité dans un van aménagé : calculer vos besoins

C’était une problématique cruciale pour nous ! Même en vacances, nous bloguons beaucoup. Cela implique que nous devons pouvoir recharger presque quotidiennement l’ensemble de notre matériel électronique : ordinateurs, smartphones, appareil photo, stabilisateur, routeur 4G… Il était donc primordial que nous soyons autonomes sur ce plan !

Chien vanlifer

Fermín adore sa maison roulante !

Mais comment calculer ses besoins quotidiens en électricité ?

Commencez par lister les différents appareils que vous utiliserez. Pour chacun d’eux, multipliez sa puissance en Watt par le nombre d’heures où il sera branché. Additionnez le tout pour obtenir en Watt-heure votre besoin quotidien.

Pour calculer l’énergie dont vous disposerez, et pouvoir vérifier si vos choix vous permettront de couvrir vos besoins, il faut d’abord multiplier la puissance de votre batterie auxiliaire par 12 (volts) puis par 70 %. En effet, pour optimiser la durée de vie de votre batterie, il n’est pas recommandé de la laisser se vider entièrement. Ajoutez ensuite l’apport de vos éventuels panneaux solaires en multipliant leur capacité par la durée d’ensoleillement journalier en heures.

Le panneau solaire est-il la seule solution ?

La plupart des vanlifers actifs sur les réseaux sociaux présentent le panneau solaire comme l’élément incontournable de leur installation électrique. Ce n’est pourtant pas le choix que nous avons fait. En effet, le panneau solaire n’est pas toujours la solution adéquate. En ce qui nous concerne, nous avons décidé de voyager avec notre chien. Il est donc hors de question de nous stationner en plein soleil pour recharger la batterie. En effet, le panneau solaire, pour produire de l’électricité à pleine puissance, doit bénéficier d’un ensoleillement direct, sans ombre et sans nuages…

Nous avons donc opté pour une autre solution. Nous avons fait installer deux batteries auxiliaires AGM de 90 ampères. Elles sont indépendantes de la batterie principale du véhicule et se rechargent quand on roule. Il faut compter entre 2 et 3h pour les recharger intégralement. Elles nous offrent une autonomie d’environ 2 jours. Ce choix a son inconvénient : il faut obligatoirement déplacer le véhicule pour obtenir l’électricité… Roadtrip obligatoire donc.

Et tous les autres équipements…

Il y a encore de nombreux choix à faire : quels matériaux pour l’isolation et les revêtements ? WC chimique, toilettes sèches ou rien ? Chauffage ou non ? Glacière, réfrigérateur trimixte ou à compression ?

Aménagement d'un van aménagé

Prêt pour partir à l’aventure !

On en parle dans les commentaires ?

Et vous, quels choix allez-vous faire ? Si vous avez déjà un van, quels équipements avez-vous choisis ? Comment les avez-vous disposés ? Avez-vous des regrets ?

Abonne-toi à la

NEWSLETTER

Mathieu et Samuel

Auteur Mathieu et Samuel

Nous sommes un couple gay, fusionnel, uni par l’amour, par notre goût pour la culture et par nos indignations communes. Libertaires et écologistes, nous sommes attachés à défendre un monde plus juste, plus humain et plus respectueux du vivant. Notre nouveau défi : devenir digital nomads et parcourir les routes d’Europe en van aménagé !

Tous les articles de Mathieu et Samuel

Laisse un commentaire